Oxymétrie in situ en thérapie photodynamique pour dosimétrie

Contexte

Lorsqu’on utilise la thérapie photodynamique (PDT) pour traiter le cancer, un médicament photosensible est injecté dans le corps et activé par la lumière pour provoquer la cytotoxicité via les réactions des composants de l’oxygène. Bien que la thérapie photodynamique soit très prometteuse pour un traitement ciblé du cancer, plusieurs tentatives d’utilisation clinique de cette technique ont été entravées par les problèmes complexes de dosimétrie, occasionnés, entre autres, par une méconnaissance des doses standards requises, et par la faiblesse des techniques actuelles à suivre le traitement in vivo. Une meilleure compréhension de la dosimétrie permettrait aux spécialistes d’optimiser les traitements en fonction de chaque patient. Cependant, la mesure de la concentration d’oxygène durant la thérapie photodynamique a, jusqu’à présent, été difficile à réaliser en raison des variations d’oxygène, en temps réel, en cours de traitement.

  • Traitement du cancer de la peau
  • Photosensibilisateurs
  • Embryon de poussion (membrane chorioallantoïque)
  • Cellules tumorales de prostate de rat

Solution

En utilisant une combinaison unique de modalités magnétiques et optiques, l’INO a développé et breveté une plateforme technologique qui permet le suivi en temps réel des espèces photoactives produites en thérapie photodynamique (comme par exemple, différentes variétés moléculaires d’oxygène réactif). Les changements dans l’émission fluorescente du composé PDT, induits par champ magnétique, sont détectés et évalués selon trois paramètres optiques : l’intensité du signal (niveau de fluorescence), son évolution temporelle (temps de vie de fluorescence) et sa signature spectrale. Les résultats obtenus sont corrélés avec les valeurs de l’oxygène et de l’hypoxie relevant des réactions dynamiques durant le traitement. Cette plateforme de monitorage peut donc potentiellement permettre aux médecins d’adapter le traitement selon la réceptivité du patient, et cela, presque en temps réel.

De plus

Les effets du champ magnétique sur les propriétés optiques des composés photosensibles de la thérapie photodynamique, qui combinent à la fois les fonctionnalités thérapeutique d’un médicament et diagnostique d’une molécule-sonde, ont été démontrés avec les agents PDT développés par le client pour extraire et suivre d’une façon dynamique l’oxygénation et/ou d’autres formes d’oxygène moléculaire réactif.

Quels sont vos besoins ?

Quels sont vos besoins ?

Écrivez-nous

Fermer

Vous recevrez un courriel de confirmation avec le contenu de votre demande, pour vos archives.