Détecteurs pour radiomètre à large bande

Client : Rutherford Appleton Laboratory (client) et Agence spatiale européenne (utilisateur final)
Secteurs d'activité : Industrie spatiale, Défense et sécurité
Technologies : Dépôt de noir d'or, Service de fonderie - MEMS, MEMS, Détecteur bolométrique infrarouge

Gold-black facility's capabilities (5,8 Mo)

Contexte

Présentement en cours de développement, le radiomètre à large bande (BBR) est un des quatre instruments destinés au satellite EarthCARE de l’ASE. La mission de ce satellite consiste à réunir des données qui permettront de mieux comprendre les interactions entre les procédés associés aux nuages et aérosols atmosphériques, et au budget radiatif terrestre. L’élaboration des détecteurs de l’instrument BBR a été confiée à l’INO.

  • Source : Agence spatiale européenne (ASE) - Satellite EarthCARE
  • Plan focal du radiomètre à large bande

Solution

Les détecteurs de l’instrument BBR mettent à profit la technologie des détecteurs microbolométriques non refroidis à base d’oxyde de vanadium mise au point par l’INO et ses partenaires. L’INO a conçu, pour les fins du projet, un microbolomètre (FPA) linéaire de 30 pixels sur un pas de 100 µm. Le microbolomètre est assemblé de façon hybride avec un circuit de lecture externe installé dans un ensemble comportant également une carte électronique pour l’acheminement et le filtrage des signaux en provenance des cartes électroniques de l’instrument. L'ensemble est fourni dans assemblage mécanique avec base et couvercle permettant son alignement avec le télescope de l’instrument.

De plus

Pour assurer une réponse large bande uniforme, le détecteur microbolomètrique est recouvert d’une couche de noir d’or. La contribution de l’INO a consisté à fabriquer divers prototypes, tôt dans le processus de développement, pour confirmer l’adéquation de sa technologie à l’application projetée. L’INO s’est dotée d’un équipement d’application de noir d’or pour répondre aux besoins de l’instrument BBR de même qu'à ceux de futures applications large bande. L’équipement et le processus d’application de noir d’or ont été validés et les paramètres de traitement subséquemment optimisés pour que les couches répondent aux exigences des détecteurs BBR. Grâce à la souplesse d'exécution et de contrôle du procédé d’application de noir d’or, les couches qui en résultent peuvent être adaptées à divers besoins particuliers. La définition des pixels noircis du FPA se fait en retirant le noir d’or au moyen d’un système de micro-usinage à haute résolution élaboré, fabriqué et implanté dans une salle blanche de l’INO. L’INO offre diverses possibilités de micro-usinage laser permettant de répondre à un vaste éventail d’applications.

Quels sont vos besoins ?

Quels sont vos besoins ?

Écrivez-nous

Fermer

Vous recevrez un courriel de confirmation avec le contenu de votre demande, pour vos archives.