Détection à distance de fuites de pétrole liquide

Client : Electricore Inc., TransCanada, INRS, Département américain des transports (PHMSA)
Secteurs d'activité : Environnement, Énergie
Technologies : Lidar Raman, Lidar par fluorescence, Lidar à absorption différentielle

Contexte

Electricore, Inc. et l’INO, avec le soutien de TransCanada, de l'Institut national de la recherche scientifique (INRS) et du Département américain des transports (PHMSA), sont en train de mettre au point un système portable de détection de fuite qui localise, identifie et évalue les fuites de pétrole liquide et de gaz, le tout à partir d’une plateforme aéroportée.

Problématique

Alors que les pipelines sont un des moyens les plus sûrs pour le transport de pétrole et de gaz, des fuites peuvent tout de même se produire. Les systèmes actuels de détection de fuites ne sont pas suffisamment fiables pour détecter rapidement de très petites fuites. C’est un problème de taille dû au fait que la vaste majorité des pipelines sont enfouis sous terre. C’est pourquoi les exploitants de pipelines et les fournisseurs de services de détection de fuite désirent de nouvelles technologies leur permettant d'inspecter plus efficacement les pipelines.

Solution

La solution est un instrument de détection à distance qui détecte les vapeurs émises par les fuites dans les pipelines. Lorsqu'une fuite se produit sous terre, des composants chimiques volatils migrent lentement vers la surface et forment un très petit nuage de gaz. Invisible à l’œil nu, la technologie de l'INO permet toutefois de localiser ce nuage de gaz.

Le prototype de ce capteur comprend un des deux instruments spectroscopiques ci-après, tous montés sur une plate-forme mobile:

• Un capteur basé sur la spectroscopie d'absorption optique différentielle (DOAS) dans l’ultraviolet

• Un capteur basé sur la spectroscopie d'absorption optique différentielle (DOAS) dans l’infrarouge

Une capacité de détection allant jusqu’à 90 mètres a été évaluée en laboratoire, dans un cadre de fuite simulée utilisant différentes concentrations de vapeurs de produits pétroliers qui se retrouvent généralement dans les produits transportés par des pipelines.

Le but de ce projet est de fournir aux opérateurs un outil puissant pour la détection des fuites souterraines afin de limiter leur impact environnemental. Monté sur une plateforme aéroportée, l'appareil envoie des impulsions de lumière pour détecter les petits nuages de gaz et identifier précisément et rapidement l'emplacement de la fuite.

De plus

La première phase du projet consistait à évaluer les capacités de détection à une distance sécuritaire des plates-formes de l'INO. Les systèmes de spectroscopie d'absorption optique différentielle) UV et infrarouge sont presque équivalents en termes de limites de détection de plumes de vapeur, que ce soit par la détection des alcanes ou du benzène.

Une technologie spéciale de LiDAR UV aéroporté a fait l'objet d'un transfert et est à l'origine de la création du 31e spin-off de l'INO, FlyScan Systèmes

Quels sont vos besoins ?

Quels sont vos besoins ?

Écrivez-nous

Fermer

Vous recevrez un courriel de confirmation avec le contenu de votre demande, pour vos archives.