Télescope Canada-France-Hawaï

Client : Télescope Canada-France-Hawaï (CFHT)
Secteurs d'activité : Astronomie
Technologies : Conception optique

Contexte

Quand il est question des sciences de l’exploration de l’univers, les dimensions et les distances sont vastes, tandis que les besoins de précision et de sensibilité sont très grands. C’est pourquoi notre groupe de conception de systèmes optiques a été mandaté par l'Observatoire Canada-France-Hawaï pour faire la conception optique d’une caméra infrarouge à large champ de vue devant être installée au foyer principal du télescope Canada-France-Hawaï (CFHT).

  • Configuration optique 3D de WIRCAM

Solution

Nos spécialistes ont trouvé la solution et réussi à concevoir la WIRCAM, une caméra refroidie à température cryogénique. L’image du ciel est donc produite sur le plan du détecteur moyennant un relais optique qui corrige les aberrations du télescope et permet d’en élargir le champ de vue normal. Cette caméra est combinée à la plus grande caméra infrarouge du monde et elle est conçue pour fonctionner à -200 °C.

De plus

La caméra WIRCAM est optimisée pour les bandes J, H et K est dotée d’un détecteur IR de format 4096 x 4096 pixels. Elle comprend un relais optique tel que décrit.

Un relais optique qui corrige les aberrations

  • Il possède un rapport focal F/3.5 et son facteur de grandissement fait en sorte que chaque pixel de 18 µm du détecteur voit 0,30 seconde d'arc du ciel. La correction des aberrations du télescope par le relais permet d'élargir le champ de vue normal du télescope.

  • Les performances escomptées du système sont telles que le domaine circulaire contenant 50 % de l'énergie de l'image d'un point objet correspond à un champ de moins de 0,35 seconde d'arc du ciel pour tous les points objets contenus dans le champ central de 20 minutes d'arc. Pour le reste du champ de vue (29,7 minutes d'arc), le domaine circulaire contenant 50 % de l'énergie de l'image d'un point correspond à moins de 0,35 seconde d'arc du ciel. La distorsion optique de l'image est inférieure à 1 %.

  • Le relais optique de la WIRCAM comprend un stop de Lyot permettant de masquer le rayonnement IR parasite venant des structures externes. Le stop de Lyot est placé dans le plan à l'intérieur du relais où est produite l'image de la pupille du télescope. L'image de la pupille est suffisamment nette pour éliminer le rayonnement parasite tout en imposant des pertes qui ne devraient pas dépasser 2 % pour la bande spectrale de K.   

Quels sont vos besoins ?

Quels sont vos besoins ?

Écrivez-nous

Fermer

Vous recevrez un courriel de confirmation avec le contenu de votre demande, pour vos archives.