Imprimer

Déterminer la conservation des légumes-feuilles grâce à la lumière

Client: VEGPRO

L’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) a pour mission de soutenir le développement d’une agriculture durable au Québec en favorisant le recours à l’innovation et aux partenariats. Depuis quelques années, les grands commerces imposent de plus en plus aux producteurs agricoles de garantir une durée de vie tablette de leurs produits. C’est de cet enjeu qu’est née la collaboration entre INO et l’IRDA pour développer une solution répondant à cette problématique de la chaîne d’approvisionnement des légumes-feuilles. En raison de l’hétérogénéité des cycles de vie des légumes, les producteurs agricoles ont parfois de la difficulté à respecter cette requête, générant ainsi des pertes et une clientèle insatisfaite.

Face à cet enjeu, la compagnie Vegpro s’est montrée intéressée à coopérer avec INO et l’IRDA pour trouver une solution. Fondée en 1998, Vegpro est aujourd’hui le plus important producteur de légumes frais au Canada. Sa filiale Vert Nature, spécialisée dans la production de jeunes pousses de laitues, cultive 5800 acres au Québec et en Floride, en plus de 700 acres en Colombie-Britannique pour approvisionner les marchés à l’année. L’entreprise a comme priorités le perfectionnement des modes de mise en marché ainsi que la réduction des pertes. Vegpro perçoit alors l’intégration à ses opérations d’une solution de détermination du potentiel de conservation des légumes-feuilles comme une occasion de maximiser la valeur de ses récoltes. Récemment, un projet collaboratif avec INO et l’IRDA est né afin d’identifier une technologie garantissant aux clients de Vegpro une durée de vie-tablette de 12 jours de leurs produits prêts à manger.

Certains paramètres intrinsèques des légumes-feuilles peuvent être mesurés par imagerie hyperspectrale, une méthode qui permet de faire des essais non destructifs et sans contact, et qui peut être utilisée en temps réel. INO a donc utilisé sa propre station d’imagerie hyperspectrale et créé, en collaboration avec les chercheurs de l’IRDA, une banque de données à partir d’échantillons de feuilles d’épinards. Ces données ont permis à nos experts en intelligence artificielle d’entraîner des algorithmes qui évaluent l’espérance de vie des feuilles. Il en résulte une méthode préliminaire qui détermine le potentiel de conservation des épinards jusqu’à 12 jours après emballage, et ce, avec une précision de plus ou moins 1,2 jour.

La prochaine étape de l’étude sera d’enrichir la banque de données spectrales afin d’améliorer la précision sur la mesure. Également, d’autres types de végétaux, en plus de l’épinard, pourront faire l’objet d’un suivi, par exemple la roquette, le kale ou la laitue.

« Travailler avec INO nous a donné accès à une expertise de pointe, complémentaire à celle de l’IRDA, pour l’application de l’imagerie hyperspectrale en agroalimentaire. »

Contact

Le site INO.com utilise des cookies pour améliorer votre expérience en ligne. Si vous continuez à utiliser ce site sans modifier vos préférences de cookies, nous en conclurons que vous marquez votre accord quant à notre utilisation de cookies. Pour en savoir plus ou pour modifier vos préférences de cookies, consultez notre politique relative aux cookies.

En savoir plus