Analyseurs de front d’onde

L’optique adaptative est une technique récente dont les fondements théoriques ont été établis dans les années 1970, mais ce n’est que vers la fin des années 1980 qu’elle fait son entrée dans le domaine public. Depuis, on s’en sert pour autoriser le développement, essentiellement en astronomie, de systèmes de correction des images perturbées par l’atmosphère turbulente, d’abord selon une méthode d’analyse en temps réel du front d’onde optique, puis selon l’application de figures de correction au moyen de miroirs déformables.

Trois composantes forment le système d’optique adaptative : l’analyseur de front d’onde, qui mesure les aberrations de l’onde incidente, le correcteur (miroir déformable) et le système de contrôle en temps réel. Pour la conception de ses capteurs de front d’onde, l’INO s’est prévalue d’une technologie de pointe.

Notre spécialité : les analyseurs de front d’onde pyramidaux

  • Plus sensibles pour les objets de faible intensité que les capteurs conventionnels de type Shack-Hartmann

  • Gamme dynamique étendue

  • Modularité plus aisée sur le capteur grâce à la constitution de zones de la taille voulue sur la caméra

  • Échantillonnage très fin de la pupille sur un capteur de taille raisonnable

Notre force : la veille technologique

Nous sommes à l’affût des avancées dans le domaine réalisées partout dans le monde. Nous consacrons une part conséquente de fonds propres à des études préliminaires qui servent à évaluer les solutions possibles et qui aboutissent à la construction et à la validation d’appareils de démonstration. Ainsi, nous fabriquons des systèmes d’optique adaptative simples, compacts et adaptables aux cahiers des charges de l’application.

Domaines d’application :

  • Astronomie

  • Microscopie

  • Communications en espace libre

  • Science de la vision

  • Lasers

De plus…

L’INO collabore avec de grands centres de recherche en astronomie, dont l’Institut Herzberg d’astrophysique du Conseil national de recherches du Canada (CNRC), afin d’acquérir l’expertise dans les analyseurs de front d’onde pyramidaux et d’évaluer les possibilités et les limites d’application de cette technologie. De nombreuses applications en astronomie verront le jour à moyen et à long terme. D’ailleurs, il est fort probable que tous les télescopes géants de future génération construits sur Terre à l’horizon 2020 intègreront l’optique adaptative dès leur conception, en plus de disposer d’instruments s’appuyant sur des systèmes en cascade et d’offrir différents domaines d’application : correction aux ordres extrêmement élevés pour la recherche d’exoplanètes, correction étendue en angle de vue et en longueur d’onde pour les objets à faible luminosité et de grande taille. L’INO s’est positionnée comme un acteur important dans les domaines de l’analyse et de la correction des images.

Quels sont vos besoins ?

Quels sont vos besoins ?

Écrivez-nous

Fermer

Vous recevrez un courriel de confirmation avec le contenu de votre demande, pour vos archives.